Fallback

HIGH PERFORMANCE AT BRITISH SUPERBIKE - SR2 Filip Backlund, British Superbike Championship

Comment êtes-vous devenu un coureur professionnel ?

Tout a commencé lorsque j’avais 3 ans, quand ma mère et mon père m’ont offert un motocross. Après avoir fait du motocross jusqu’à mon 11ème anniversaire, je me suis lancé dans la course sur route. À 14 ans, j’ai été contacté par Suzuki qui m’ont proposé de participer au championnat de Suède et à différents championnats en Europe. Aujourd’hui, je suis toujours un professionnel de la course sur route, mais depuis 2013, je participe aux British Superbike Championship (BSB). En 2016, j’ai couru pour Kawasaki, sponsorisée par l’équipe de Quattro Plant Cool Kawasaki.

Comment vous préparez-vous ?

Pour réussir, il faut être bien préparé dans tout ce que je fais. La course sur route inclut tout – partant de l’entraînement physique, des préparations mentales jusqu’à l’habilité. Je me suis frotté à tous les domaines où je dois me donner à 100% avec mon équipe qui me supporte. Je travaille avec un très bon entraîneur et un coach en nutrition, un entraîneur mental, ainsi qu’une équipe de soutien comprenant médecins, kinés etc. Une bonne équipe m’aide à perfectionner ma technique, à la fois sur route et sur piste.

On ne gagne jamais une course sur la ligne de départ, mais bien avant.

Quelles sont vos exigences à votre équipement ?

La course sur route est un sport où vous et votre moto concourent seuls contre environ 40 autres coureurs. Chacun veut gagner ! Dans ce domaine, un grand nombre de différents éléments viennent en jeu pour permettre de gagner une course. Mon équipe d’ingénieurs, de mécaniciens et de techniciens connait très bien son travail. J’ai choisi de travailler avec les meilleurs fournisseurs d’équipements de protection, parce que je dois être sûr de disposer de tous les atouts. J’ai des exigences élevées aux entreprises et fournisseurs avec lesquels je travaille, mais ils ont les mêmes attentes envers moi. Nous sommes tous là pour la même raison : gagner des courses !

Qu’est-ce qu’un bon casque ?

Fort d’années d’expérience dans ce domaine, j’ai essayé beaucoup de casques de différents fabricants. Cependant la marque qui se distingue, c’est SCHUBERTH – ils ont vraiment pensé au coureur en se posant la question : qu’est-ce qu’il veut quand il se trouve sur la route ou sur la piste de course ? J’adore courir avec le casque SCHUBERTH , parce qu’il est aérodynamique et reste stable même lors de vitesses dépassant 280 km/h. Ils ont pensé à l’écoulement de l’air dans le casque lors de températures élevés en été ou lors de courses qui durent plus de 40 minutes – ce sont ces petits détails qui diffèrent, auxquelles un coureur ne pense peut-être pas tout de suite. Mais dès que vous avez mis un SCHUBERTH, où le fabricant a effectivement pensé à ces détails, vous ressentez la différence.

Pourquoi avez-vous confiance en SCHUBERTH ?

L’histoire de SCHUBERTH et son équipe dévouée qui fabrique ces casques se passe fort bien de tout commentaire. Ces casques de haute performance sont utilisés dans des sports les plus dangereux comme la Formule 1, la plus exigeante arène du sport automobile du monde. Pour moi, l’important est l’équipe qui s’occupe de moi, car je me sens toujours pris au sérieux et je sais que le casque est adapté de façon optimale à mes besoins.

Quels sont vos objectifs personnels pour cette saison ?

En 2016, je cours pour une très bonne et solide équipe au championnat BSB. Mon objectif pour la saison : arriver dans les 5 premiers et aussi être prêt pour une « épreuve de force » me permettant d’obtenir une bonne place au classement général du championnat d’ici la fin de la saison.

Avez-vous des bons conseils pour tous ceux qui aiment la vitesse ?

Depuis 2009, j’organise des journées d’entraînement en moto. Les motocyclistes qui aiment la vitesse n’ont pas de problèmes sur les routes, mais quand ils se rendent sur une piste, c’est une autre paire de manches. Donc, où que vous soyez, je vous suggère de participer à un entraînement sur la piste de course où vous apprendrez à maîtriser votre moto lors de telles vitesses. Vous aurez une montée d’adrénaline que vous n’avez jamais eue avant, je vous le promets. Après une journée sur la piste, vous irez automatiquement moins vite sur les routes et vous vous rendrez de plus en plus sur les pistes où vous attend votre montée d’adrénaline.

Fallback

IT'S ALL ABOUT PERFORMANCE.

SCHUBERTH SR2
Schuberth Logo