Sabrina Bounadoura

Sabrina Bounadoura

IL FAUT SE JETER À L’EAU.

Tu as un léger accent français, n’est-ce pas ?

Oui, c’est vrai. Je viens de Strasbourg.

 

Quand je suis arrivé ici, je ne connaissais que deux mots en allemand : Hallo et Danke. Avec ça et un sourire, on peut s’en sortir correctement.

 

De Strasbourg à Magdebourg ?

J’ai étudié à Strasbourg et j’ai toujours voulu accumuler des expériences internationales. En plus, la langue allemande me fascinait littéralement. J’ai appris l’anglais, mais jamais l’allemand. Après avoir terminé mes études, en 2016, je me suis installé en Allemagne, à Hanovre, et c’est là que j’ai commencé à apprendre l’allemand.

Puis j’ai vu cette annonce sur Internet dans laquelle SCHUBERTH recherchait des collaborateurs pour la distribution en France. J’ai envoyé ma candidature. J’ai rapidement obtenu le feu vert et c’est ici que j’ai commencé à travailler

 

Qu’est-ce que tu fais au juste chez SCHUBERTH ?

Je travaille dans le service interne de distribution en tant qu’administrateur des ventes. Je m’occupe du marché français. En tant que collaboratrice du service interne de distribution, je travaille en étroite collaboration avec mes collègues du service externe. Ils rendent visite aux clients en France et ici, à Magdebourg, je m’occupe du suivi de la clientèle. Les clients me font parvenir leurs commandes et je les saisis informatiquement.

 

Tu n’as posé ta candidature qu’auprès de SCHUBERTH ?

Non, je m’étais portée candidate auprès d’autres entreprises. Mais je n’ai pas mis longtemps à me décider pour SCHUBERTH. Ce secteur me plaît, je m’intéresse à tout ce qui a trait au sport. Et un poste avec la langue française... ça me convient tout à fait.

 

Tu t’intéresses au sport, qu’est-ce que tu pratiques ?

J’aime la natation, c’est mon sport favori - à la piscine, mais aussi en mer. Le moment où je me sens le mieux, c’est quand je pique une tête dans l’eau. C’est tellement calme sous l’eau que l’on se sent dans un autre monde.

 

AMITIÉ FRANCO-ALLEMANDE

La volonté et la curiosité sont deux qualités essentielles pour réussir, en tant que société, y compris à l’échelle internationale. Il faut impérativement être prêt à évoluer, à se développer et à explorer de nouveaux domaines. Il ne faut pas hésiter à remettre en question, chaque jour, les méthodes de travail bien rodées et rechercher des solutions et des voies nouvelles.

Sabrina Bounadoura est mue par cette volonté et cette curiosité. Dès le premier jour, elle s’est donnée pour objectif de se développer et de relever de nouveaux défis. Avec ses collègues, elle forme une équipe parfaite dans laquelle il n’y a pas que le savoir-faire, mais aussi l’atmosphère qui va avec.

La française d’origine a étudié le marketing et la distribution à Strasbourg et travaille chez SCHUBERTH depuis 2016. Dès le début, elle a constitué un élément important de l’équipe de distribution pour la France. Elle s’est impliquée à fond dans le développement de la distribution en France et à rédiger des documents et des procédures en français. Aujourd’hui, elle est en contact tous les jours avec le service externe et les clients, et elle travaille à des solutions rapides et efficaces.

 

L’EXCELLENCE AVEC UNE ÉQUIPE EXTRAORDINAIRE

Le travail chez SCHUBERTH est synonyme de travail d’équipe. Car ce n’est qu’en travaillant ensemble que les meilleures idées peuvent voir le jour et être mises en œuvre. Ici, à Magdebourg, une équipe d’environ 400 collaborateurs conçoit et produit des casques pour 55 pays. Des ingénieurs et des designers travaillent constamment à rendre nos casques à la fois plus sûrs, plus confortables et plus fonctionnels - que ce soit en développement, dans notre propre soufflerie, sur le banc d'essai climatique ou dans le laboratoire acoustique. Sabrina Bounadoura est un membre particulièrement important de notre équipe.

Chez SCHUBERTH, ce sont plus de 400 experts qui œuvrent au développement, à la conception et à la fabrication des meilleurs casques au monde.
Nous vous en présentons quelques-uns.