Le casque

Le casque
 

Découvrez notre profesionnel de course

Pilotes représentants

Pilotes représentants
 

5 pilotes, 5 équipes, plus de 60 victoires.

Schuberth sur Facebook

Schuberth sur Facebook
 

En coulisses. Actualités des pistes et bien plus.

La passion du sport motorisé

„Ce n'est pas exagéré que de dire qu'en termes de sécurité et de confort de port Schuberth offre aujourd'hui le meilleur casque que vous pouvez avoir dans le sport motorisé.“ (Michael Schumacher)

 
 
 

Participer à une compétition d'excellence

L'origine du QF1

Le spécialiste de la sécurité Schuberth a commencé à participer à la Formule 1 durant l'été 1999. C'est l'accident de Michael Schumacher au Grand Prix d'Angleterre qui a été le point de départ du développement d'un nouveau design de casque. Lors de l'accident à Silverstone, la Ferrari de Schumacher a violemment heurté une barrière de pneus. Ce n'est pas tant le tibia cassé du conducteur de la Ferrari que les dommages possibles au casque qui incitèrent les ingénieurs de Schuberth à agir. Après tout, les spécialistes du casque sont bien informés des dangers d'une protection insuffisante.

Nick Heidfeld a fait ses débuts en Formule 1 juste au bon moment. "La technologie du casque s'est développée moins rapidement que la Formule 1 elle-même," a déclaré Heidfeld, qui était à la recherche d'un partenaire spécialiste de la sécurité pour sa nouvelle profession et a été le premier pilote de Formule 1 à accorder sa confiance à une protection de la tête Schuberth. En plus du travail de l'équipe d'ingénieurs de Schuberth et des découvertes obtenues dans la propre soufflerie de l'entreprise, le célèbre Institut Fraunhofer et le Centre aérospatial de Braunschweig ont également été impliqués dans le développement du casque allemand de Formule 1. Naturellement, les découvertes obtenue par Nick Heidfeld et son écurie pendant leurs essais de conduite ont également joué un rôle.

  •  
  •  
  •  

Après une période de développement d'environ six mois, le QF1 de Schuberth a obtenu une licence pour la Formule 1, l'événement par excellence du sport motorisé. Schuberth a célébré sa première au paroxysme de la saison, au Grand Prix de Monaco. Avec le QF1, Schuberth a réussi à faire accepter la fibre de carbone comme matériau pour les casques de Formule 1 également. Le casque s'est distingué non seulement par ses caractéristiques de sécurité exemplaires mais aussi en raison de son faible poids. "Sur la distance d'un Grand Prix, vous pouvez clairement sentir la différence de poids," a expliqué Nick Heidfeld. Sur une durée de conduite d'une heure et demie, le nouveau casque a réduit la charge subie par le corps du pilote d'environ une tonne et demi. "Chaque gramme en moins du casque est un avantage." Les systèmes de refroidissement et d'approvisionnement en air frais fortement améliorés étaient également des nouveautés. Les filtres au charbon actif éliminent les fumées d'échapement et les poussières des freins de l'air à respirer.

Ce n'était pas étonnant que les autres pilotes convoitent le nouveau casque. Pour Schuberth, l'engagement dans la Formule 1 en tant que laboratoire de développement a permis de fournir un travail de recherche important à tous les domaines de l'entreprise. À l'origine, le fabricant de casques de Magdeburg n'avait pas l'intention d'équiper les pilotes de Formule 1 à grande échelle. Mais depuis 2001, Schuberth était trop content d'accueillir Michael et Ralf Schumacher dans son groupe exclusif de clients. Et les frères Schumacher étaient bien plus que de simples clients. Après quelque temps ils proposèrent des idées et ont donc été impliqués activement dans le travail de développement.

  •  
  •  
  •  

Au cours de son engagement dans la Formule 1, Schuberth a, de manière répétée, attiré l'attention par ses nombreuses innovations. Ce sont surtout les casques avec des diodes électroluminescentes intégrées pour le changement de vitesses et les signaux de piste avec des visualisations sur le haut de la tête et le RF1.4 avec l'encapsulation du bruit et le tube de respiration qui ont vraiment fait sensation. Les nouvelles visières et les revêtements des visières avec des propriétés améliorées lorsqu'il pleut ou que les conditions de lumière changent, les visières qui peuvent être fermées de façon sûre et les optimalisations continues en termes d'aérodynamique et de construction légère ont été plus importantes pour la production en série de casques de motos. Mais les développements qui ont conduit pendant ce temps à plus de 60 victoires en Formule 1 incluent également des déflecteurs qui peuvent être réglés de manière spécifique au pilote, au véhicule et à la piste, et les casques fabriqués à partir de matériaux bruts durables et écologiques.

 
 
 
 
NORTH AMERICA
AFRICA & OCEANIA